Bienvenue sur mon blog!

Élue maire depuis 2 ans le 14 mars 2010, j'ai eu envie de raconter cette aventure sur un blog.
Certains autres Maires ont leur blog alors je me suis dit: Pourquoi pas moi? Voilà, c'est fait: j'attends vos commentaires, vos impressions et tout et tout...

En effet, c'est une véritable aventure que je vis depuis 2008! Une aventure humaine incroyable et une aventure personnelle passionnante!

samedi 10 janvier 2015

Mon discours de voeux

«  Lui, à la fête de l'Huma. Moi, Secrétaire d’État de Nicolas Sarkozy. On était capables de s'aimer alors qu'on était si différents. Rien ne me rendra mon amour » Jeannette Bougrab, compagne du dessinateur Charb et ancienne secrétaire d’État à la jeunesse et à la vie associative dans le gouvernement Fillon III.

Il y a encore cinq jours, un discours était prêt pour ce soir. Et puis, il y a eu ce mercredi 7 janvier 2015, à 11h30 où une fusillade a éclaté dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris. Douze personnes ont trouvé la mort, abattues froidement par des barbares.
Comme je le disais jeudi dernier lors de la journée de deuil national et au moment du recueillement devant la Mairie, pour moi, Charlie Hebdo représente mon adolescence. Ce journal est celui qui m'a appris à réfléchir, à penser par moi-même, à agir. Cet acte odieux de mercredi dernier a voulu détruire tout cela en plus d'ôter la vie à des personnes innocentes dont le seul but était de protéger, d'informer et de défendre la laïcité.
Je vais répéter les mots que j'ai énoncés jeudi dernier car pour moi, il me semble indispensable de les dire et les redire pour éviter les amalgames et garder la tête froide sur ces événements terribles pour la France, pour le Monde et pour les valeurs auxquelles on croit tous.
Ce soir, par la pensée, soutenons les familles des personnes décédées, les blessés à jamais dans leur cœur et dans leur chair, soutenons en général la liberté de la presse et de l'expression.
Affirmons haut et fort notre solidarité nationale et notre unité républicaine.
Clamons que nous n'avons pas peur et surtout pas peur de l'Autre et de l’étranger qu'il ne faut jamais confondre avec ces barbares fanatiques.
Défendons nos valeurs de justice, de tolérance, de laïcité, de liberté et de fraternité entre les peuples.
Depuis ce terrible mercredi, de nombreuses questions et interrogations nous assaillent. Que devons nous faire ? Tout annuler ou alors continuer. C'est le deuxième choix que nous avons décidé de faire car en effet, comme disait Patrick Pelloux, « ils n’ont pas gagné, ils ne sont pas morts pour rien. Tout le monde doit faire vivre les valeurs de la République”.
Alors, on va continuer pour montrer qu'ils n'ont pas gagné et qu'ils ne gagneront pas... A la mémoire des douze personnes abattues lâchement mercredi, à la mémoire de cette jeune policière décédée des suites de ses blessures jeudi, à la mémoire des otages qui ont péri hier dans cet hypermarché casher, à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme à travers le monde... On va continuer !


« Ose... Redonne à ta vie sa vraie valeur... Ose... Redonne à ce monde toutes ses couleurs... »
Chers vous tous,
Ce sont par ces belles paroles de Yannick Noah qui prennent aujourd'hui une force encore plus poignante que j'ai souhaité vous inviter à cette cérémonie de vœux. Paroles d'optimisme dans un monde ambiant morose, parfois désespéré et empreint de pessimisme. J'ai souhaité vous adresser ces paroles pour vous insuffler du courage, de l'entrain et un élan de bonheur dans certains journées pénibles. Oser, aller de l'avant, prendre tous les petits instants de bonheur comme des montagnes de joie.
Comme toute cérémonie, je suis toujours partagée entre l'envie de vous décrire tout ce qui a été fait dans l'année précédente et ce qui doit être fait dans l'année qui arrive et la crainte d'être trop longue et rébarbative. Alors je vais oser, je vais me lancer et à la fin vous me direz ce que vous en avez pensé.

Année 2014 : année d'élections, de réformes et d'inondations. J'aurai pu vous parler de ce 8 mars 2014 où à plus de 60% vous avez fait confiance à l'équipe que j'avais l'honneur de présenter à vos suffrages. Je tiens une nouvelle fois à vous remercier de ce vote, des soutiens que vous nous avez apportés tout au long de la campagne. Cela permet d'entamer un nouveau mandat avec courage en osant défendre ce pour quoi vous nous avez élus.
J'aurai pu vous parler des réformes, réforme des rythmes scolaires, réforme territoriale, réforme des cantons... Réformes utiles ou pas, réformes justes ou pas, réformes menées au pas de charge ou pas, réformes claires ou pas ? J'ai mon avis sur la chose mais je vous laisse avoir le vôtre. Nous vivons dans un monde où tout doit aller vite et du coup même la politique suit le même chemin. Est ce pour que les citoyens et les élus n'aient pas le temps de réfléchir ou est ce parce qu'on se dit qu'on a le temps et finalement que le temps va plus vite que ce que l'on pensait ?! Tous les jours, dans chaque décision quotidienne, je me pose ces questions. Dernièrement en 2014, la prise de compétence Éducation par Alès Agglomération en est une parfaite démonstration.
Autre exemple, la réforme des rythmes scolaires avec des annonces d'un jour qui changent le jour suivant. Là aussi peut être une mise au point à faire face aux réflexions que j'ai pu entendre ici ou là. Sans doute qu'une réforme devait être faite sur les rythmes scolaires, sans doute que pour plusieurs raisons, elle a été escamotée, certainement que cette réforme a des répercussions financières importantes pour les communes mais sûrement, Madame la Ministre et l'ensemble des pontes de l’Éducation Nationale que vous pouvez être fiers des élus municipaux, que vous pouvez être fiers de vos enseignants qui ont su s'adapter et mettre en place des activités épanouissantes, constructives dans le seul intérêt de l'enfant. Dernièrement j'entendais Madame la Ministre de l’Éducation Nationale exprimer sa satisfaction que les communes rurales ne fassent pas que de la garderie dans ces temps d'activités périscolaires et surtout qu'elles appliquent la Loi. Mais Mme la Ministre pour qui prenez vous les élus de la République ? Dans les communes rurales, nous avons toujours été habitués à faire beaucoup avec peu, en se débrouillant, en faisant beaucoup de bénévolat. C'est sans doute cela qu'on appelle l'esprit paysan. Ce soir, je tiens à remercier les animatrices de ces temps périscolaires qui à chaque activité font preuve de créativité, d'enthousiasme pour le bien de l'enfant, je remercie les intervenants des associations partenaires et les bénévoles de la bibliothèque. Ici, à Massillargues-Atuech et dans d'autres communes aussi, nous avons toujours défendu nos idées, nous continuons à le faire mais comme pour la réforme territoriale, quand une Loi est votée, il est de la responsabilité d'un élu de la république de l’appliquer du mieux possible fut il d'accord ou pas. Il y a un temps pour la discussion et il y a un temps pour l'action !

17 septembre 2014, croyez moi je me rappellerai de cette date à double titre. Un premier épisode cévenol s'abat sur la commune pendant que ma fille arrive sur cette terre. De l'eau, beaucoup d'eau et là aussi une nouvelle fois, des élus sur le pont, des élus se débattant corps et bien, en mode « dégradé » comme on dit dans le jargon du Plan Communal de Sauvegarde, sans électricité, avec un camping à évacuer. Là encore comment au plus haut sommet de l’État ne pas être fiers de ces élus locaux qui ont tout fait, qui ont tout tenté dans l'intérêt général ? Merci à vous, élus, agents communaux, citoyens qui avaient su répondre à l'urgence et réagir de la meilleure façon possible. Massillargues-Atuech n'a pas à se plaindre par rapport à ce qui s'est passé ailleurs, en Région voire tout à côté de chez nous. Je souhaite avoir une pensée pour cette famille endeuillée à St Cézaire de Gauzignan. Sur la commune, les dégâts ne sont que matériels, principalement des dégâts de voirie et de chemins pris en charge dans le cadre de la catastrophe naturelle. Nous ne savons pas encore quel pourcentage va être alloué aux communes. Les travaux ne peuvent donc pas débuter pour l'instant, dès que les accords de l’État seront là, nous nous mettrons au travail en hiérarchisant les opérations.

Dans la lignée du mandat précédent, les élus travaillent au quotidien sur l'information et la communication. Les forums citoyens continuent avec fin 2014, celui sur la modification du sens de circulation dans Massillargues. Une nouvelle mouture du bulletin municipal a été réalisé et un nouveau site Internet a vu le jour.

L'année 2015 va être à nouveau une année d'élections avec les élections départementales en mars 2015 et les régionales en décembre 2015 avec des nouveautés induites par la deuxième salve de la réforme territoriale. Moins de régions mais des régions plus grandes, moins de cantons mais des cantons plus grands, une clarification des compétences, des métropoles et des pôles métropolitains, des couches qu'on rajoute au mille feuille déjà imposant tout cela paraît il pour faire des économies d'échelle ! Elles ont bon dos ces économies d'échelle dont on entend parler tous les jours sans en voir le résultat au quotidien. Pourquoi ne pas dire ouvertement ce qu'on veut faire sans forcément se cacher derrière des pseudo économies d'échelles ? Le but non avoué de ces réformes c'est d'éloigner au maximum le citoyen des centres de décisions et d'action, c'est supprimer le département, c'est faire disparaître les communes en les vidant de leur substance. C'est aussi pour cette raison que le conseil municipal de Massillargues-Atuech a voté contre les statuts d'Alès Agglomération et contre le Plan Local d'Urbanisme Intercommunal.
Ainsi, 2015 verra donc la poursuite de l'élaboration du Plan Local d’Urbanisme à l'échelle de la commune sous une forme particulière appelée « Gard Durable » car elle privilégie la concertation active des citoyens. Le travail a commencé, il va se poursuivre activement cette année.
L'année 2015 va voir la mise en application de la compétence éducation par Alès Agglomération. Pour pouvoir continuer à gérer la cantine en filière courte et en majorité avec des produits bio, le conseil municipal de Massillargues-Atuech a opté pour exercer cette compétence de façon partagée. Cela représente certes un travail administratif plus lourd mais l'exercice partagé induit un peu plus de souplesse, jusqu'à quand ? Cela est à voir. Sur ce point là, je tiens à remercier les agents administratifs pour leur travail accru et enclenché en urgence sur cette compétence.

La commune de Massillargues-Atuech va avoir une visibilité nationale avec l'organisation des championnats de France de Cross Country Sport Adapté les 14 et 15 mars prochain au Plan d'eau. La commune de Massillargues-Atuech a œuvré durant de longs mois aux côtés de la Fédération Française de Sport Adapté et de l'ACNA pour offrir un site digne de ce nom pour cet événement majeur. Mélange de sport et de nature, le Cross Country semble avoir trouvé un lieu idéal avec le plan d'eau de Massillargues-Atuech. L'organisation des championnats de France Cross Country Sport Adapté permettra à tous de découvrir les belles facettes de ce site et de conjuguer ainsi la passion du sport et l'échange avec l'environnement et la nature.

Je ne peux pas parler d'avenir sans parler de finances. Les dotations de l’État s'amenuisent au fil des années avec une baisse drastique ces deux prochaines années. Les élus doivent donc être prudents, mesurer chaque dépense publique, anticiper l'avenir et ses bouleversements financiers. Nos finances sont saines, il faut continuer dans ce sens là en arborant notre esprit paysan dont je vous parlais tout à l'heure.

Ces derniers temps j'ai beaucoup entendu de remarques sur ma nouvelle situation familiale. Comment pourra t-elle gérer son mandat et sa famille ? J'ai plaisir à dire qu'en étant Maire et Mère, je me nourris de l'un et de l'autre. Je suis votre Maire à vous et je suis la maman de deux petits anges. Malgré mes nouvelles responsabilités personnelles, j'aime toujours autant ma commune, je vis au quotidien avec elle ses joies et ses peines , à chaque instant je me rends compte de l'importance de cet échelon de proximité qu'est la commune. Ne vous inquiétez pas, ma nouvelle situation familiale ou le fait d'être une composante d'Alès Agglomération ne me font pas perdre de vue mes objectifs qui sont la défense de ma commune, la défense de la commune en général, la défense de ses citoyens et de ses contribuables, la défense de l'intérêt général. Ne doutez jamais que chaque décision que je prends, que chaque prise de parole que j'effectue, que chaque coup de nerfs que je peux éprouver ne se font que pour Notre commune. N'ayez crainte que je continuerai à oser fusse une élue de « petite commune » et pas une petite élue  dans le seul intérêt de Massillargues-Atuech. N'ayez crainte que je sois mise à l'écart pour certaines réactions, l'élue de « petite commune » sait tenir tête à l'élu de plus grosse commune avec détermination mais avec respect et assurance. Tous les choix que prend le conseil municipal de Massillargues-Atuech ou moi même n'ont qu'un objectif celui de notre commune à tous.

Je voudrais tout d'abord m'adresser aux élus et aux agents communaux. Après un mandat de Maire, je peux dire que celui-ci ne peut être réussi qu'avec une entente et un partenariat fort entre élu et agent. Ainsi je tiens à vous remercier de votre engagement et de votre disponibilité au service des autres.
A vous, agents et élus municipaux, je vous souhaite une année 2015 remplie de projets communaux, personnels et de plaisir à travailler en commun et en partenariat.
A vous, artisans, artistes, chefs d'entreprise, bénévoles d'associations, je souhaite que 2015 voit se réaliser vos envies et que vos concrétisations fassent briller très haut la commune et le territoire.
A vous, citoyens de Massillargues-Atuech et d'ailleurs, je vous dis : Osez pour redonner à la vie sa vraie valeur, osez pour redonner à ce monde toutes ses couleurs, allez de l'avant, avancez, prenez des risques, faites des épreuves de la vie un déclic pour rebondir. Comme disait Épictète, « ne demande pas que ce qui arrive arrive comme tu veux. Mais veuille que les choses arrivent comme elles arrivent, et tu seras heureux. »
A vous, citoyens présents ici ce soir, aux citoyens qui n'ont pu se déplacer parce qu'ils sont fatigués ou malades, à vos proches, à ceux qui comptent pour vous, je souhaite une bonne et heureuse année 2015 et surtout une santé optimale. Que cette année 2015 vous apporte toutes les libertés que l'on peut vouloir, qu'elle vous apporte l'optimisme d'affronter toutes les situations, qu'elle vous apporte sérénité et le courage d'oser sans avoir peur de rien ni de personne... Bonne année 2015 !

Merci

Aucun commentaire:

Publier un commentaire