Bienvenue sur mon blog!

Élue maire depuis 2 ans le 14 mars 2010, j'ai eu envie de raconter cette aventure sur un blog.
Certains autres Maires ont leur blog alors je me suis dit: Pourquoi pas moi? Voilà, c'est fait: j'attends vos commentaires, vos impressions et tout et tout...

En effet, c'est une véritable aventure que je vis depuis 2008! Une aventure humaine incroyable et une aventure personnelle passionnante!

mercredi 21 septembre 2011

Vendanges 2011 : encore une année qui ne ressemble pas aux autres !!! Par le Président de la Cave Coopérative de Massillargues-Atuech

Avril, Mai, très chauds…on parle alors d’une récolte avec près de trois semaines d’avance !

Juillet, Aout, froids…anormalement froids, l’avance de récolte se réduit à sept-dix jours mais les pluies arrivent, régulièrement, le raisin murit lentement mais les baies gonflent, gonflent et l’on commence à apercevoir des foyers de pourriture. Affolement…

Sur les conseils de l’I.C.V. (institut coopératif du vin) les Sauvignons assez fragiles sont rentrés le 18 Aout, un peu en avance, puis les Chardonnay, à point, puis les Grenaches blancs qui se fragilisent. On commence maintenant à se rendre compte de l’importance de la récolte. Plus que prévu !

Place maintenant à la canicule, +35° , +40°, grillée la pourriture, sèche, morte ! Les esprits se calment. On commence tranquillement à rentrer les Grenaches noirs sur plancher d'égouttage, technique ancestrale, particularité de notre cave qui consiste à installer des planchers en bois au fond des cuves. La vendange est versée dessus, le jus passe au travers du plancher et soutiré immédiatement dans une autre cuve. On obtient ainsi des rosés clairs, fruités. Le rosé de Massillargues Atuech quoi !

La récolte des Grenaches est importante, les cuves se remplissent alors que les machines ne travaillent que le matin. L’entraide avec Lézan fonctionne. Heureusement, sinon on serait bloqué par manque de place. On rentre ensuite les Marselans, les Merlots, un jour les raisins en conventionnel, un jour ceux en conversion Bio 3° année.

Les très fortes chaleurs deviennent maintenant un handicap. Même tôt, les moûts rentrent à +18° et atteignent +20° vers midi. Les groupes de froid tournent sans arrêt et quelquefois… s’arrêtent ! Panne ! Une sonde a lâché !

L’œnologue demande avec l’appui du nouveau Maitre de Chai, Rémi, d’attendre pour ramasser les syrahs. Échange ‘musclé’ entre certains viticulteurs qui voient les raisins se passeriller au fil des jours. Discussion passionnante, on peut toujours décuver plus tôt pour faire de la place mais au détriment de la qualité. C’est le vin qui commande, pas le vigneron !

C’est plein ! Les Cabernets sont mûrs, quatre cuves sont vides, il en faut cinq, la cave de Lézan n’a plus de place. Merci à Tornac de nous trouver une cuve !

Le 19 Septembre, les vendanges s’achèvent. 2900 tonnes rentrées contre 2400 en 2010.

Les premières dégustations laissent entrevoir un millésime rond et fruité, sans trop de tanins.

Le 20 Octobre à la cave nous dégusterons ensemble ces nouvelles cuvées. Nous découvrirons. Isabelle Olivier sera là avec sa harpe électroacoustique, toujours à la recherche de nouveaux sons, explorant une version inédite de la Harpe, à la croisée du Jazz, des musiques classiques, contemporaines et traditionnelles. Nous découvrirons. Clémence Aldebert et Marie Bigou nous présenteront leur premier carnet de recettes des villages de la communauté des communes, celui de Massillargues Atuech. Ces recettes ont été collectées auprès des habitants de la commune. Nous découvrirons. Rendez vous est pris !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire